_DSC6038© Alain Leprince pour le musée La Piscine

Expositions

MAsters don't die

Carolyn Carlson peint depuis les années 70, sa danse a toujours été intimement liée aux arts plastiques, tant dans son inspiration que dans l’espace. Face au geste éphémère demeure la nécessité de laisser le mouvement sur le papier. 

À travers la poésie et le trait, l’invisible devient visible, en contrepoint du geste éphémère de la danse que l’artiste définit comme l’art d’un instant dans le temps et l’espace. Ces pratiques sont indissociables de sa création chorégraphique.

TriptyqueEn juin 2017, le musée La piscine de Roubaix inaugurait un cycle d’une année de trois expositions en France présentant pour la première fois au public l’œuvre graphique de la chorégraphe. Le catalogue Writings on water, co-édité avec Actes Sud accompagnait ce parti-pris. Dans un format propre à chaque lieu, l’exposition fut présentée au musée Toulouse Lautrec d’Albi au printemps 2018, puis à la Galerie du Jour/agnès b. à Paris en juin 2018.

Triptyque a la jeune fille

A l’été 2019 une nouvelle forme d’exposition verra le jour : La Malle expo « Le geste peint ».

Le succès des expositions, la curiosité et le plaisir manifestés par les publics nouveaux comme familiers de Carolyn Carlson, l’intérêt que suscitèrent la médiation et les évènements culturels associés, la pertinence de cet « autoportrait » de l’artiste pour la connaissance de l’œuvre, ont conduit la Compagnie à imaginer une diffusion et une médiation plus large grâce au concept de malle-expo pour le public et pour les lieux de diffusion et lieux patrimoniaux où se produit la Compagnie Carolyn Carlson.

Plan de travail 1