NOW (Carolyn Carlson 2014)© Patrick Berger

Now – Création 2014

7 danseurs. Création novembre 2014, Théâtre National de Chaillot.


Ramener l’Esprit chez lui, là où la vision intérieure perçoit les espaces où nous vivons. D’après l’ouvrage de Gaston Bachelard, « La poétique de l’espace ».

Ces espaces recèlent les couloirs de notre esprit tels des souvenirs de mystères abrités dans des espaces et lieux sacrés. Refuges de notre imaginaire des maisons, coins, greniers, caves, et de l’immensité de l’intimité qui offre à l’esprit une sphère de Conscience Universelle. Explorations au cœur des dimensions spirituelles de notre être.

Je suis l’espace ou je suis…. Noel Arnaud

Cet espace contient un vase clos poétique d’aventures créatives.  Pourquoi cette œuvre? Elle s’adresse à ces maisons et lieux indélébiles que nous habitons, qui témoignent de l’aspiration ardente de l’humanité à la sécurité et de son attachement au développement des forces mystérieuses qui fondent la réalité tangible de nos valeurs profanes et sacrées. Une reconnaissance de nos vies quotidiennes mises en lumière.  L’immensité minuscule de notre présence dans l’Univers.

Un acte en 7 parties métaphoriques :  

la maison, de la cave au grenier; les tiroirs, coffres, armoires renfermant des secrets ; les nids et cocons; Coins de solitude et rêves; du minuscule à l’univers; l’immensité intime; le cercle éternel, dedans et dehors.

Chacune des 7 parties sera traversée par un poème choisi parmi les poètes Milosz, Rilke, Baudelaire…

Ouragans, tempêtes et averses hantent la « poétique de l’espace » ; tous ces tremblements font de la hutte la plus modeste un refuge robuste. Ce qu’utilise Bachelard pour élargir notre compréhension de la maison et de l’univers. Du minuscule et de l’immensité.

… à travers nous s’envolent Les oiseaux en silence. O, moi qui veux grandir Je regarde en dehors, et L’arbre en moi grandit… Rilke Comme la danse est par essence sans paroles, cette création n’est autre qu’une participation à un écoulement continu qui s’exprime par le temps et l’espace. Une métaphore méditative d’une heure et vingt minutes.

Carolyn Carlson


Contact diffusion Chaillot Jamila Hessaine


chorégraphie Carolyn Carlson
assistante chorégraphique Colette Malye
interprétation Constantine Baecher, Juha Marsalo, Céline Maufroid, Riccardo Meneghini, Yutaka Nakata, Sara Orselli, Sara Simeoni
musique originale René Aubry
création lumières Patrice Besombes
scénographie Maxime Ruiz (photos et vidéos), Benoît Simon (photomontages)
costumes Chrystel Zingiro
avec l’équipe du Théâtre National de Chaillot

production déléguée Théâtre National de Chaillot
en partenariat avec la Carolyn Carlson Company
coproduction Ballet du Nord / CCN Roubaix Nord-Pas de Calais, L’Atelier à spectacle / La scène conventionnée de l’Agglo du Pays de Dreux
remerciements CDC Atelier de Paris-Carolyn Carlson et les Théâtres de la Cartoucherie
avec le soutien du fonds de dotations « Le Manège de Chaillot »